Les Amis d’Al-Rowwad

Le parfum de notre terre

Semaine 1 du 19/02 au 25/02 : "Avoir 18 ans en Palestine"

Aujourd’hui, Maha a dix-huit ans... Ses amis ne viendront pas.
Ce matin la radio a annoncé que l’armée israélienne rétablissait le couvre-feu pour toute la semaine. Pourquoi ?

Semaine 2 du 26/02 au 04/03 : "Un objecteur de conscience"

Itai sert comme officier dans l’armée israélienne depuis 12ans. Après un long cheminement personnel, il a décidé, il y a deux ans, de refuser de continuer à servir dans les territoires occupés. Il rejoint ainsi le petit de groupe « d’objecteurs de conscience », plus de 400 soldats qui tentent de faire entendre leur voix en Israël contre le « colonialisme » de leur Etat.

Semaine 3 du 5/03 au 11/03 : "Quand je serai grand je les tuerai tous"

"Maintenant ce ne sont plus seulement des jeunes gens qui parlent d’employer des moyens violents, mais des enfants. Et plus seulement parmi les pauvres et les désespérés mais de plus en plus les enfants des classes moyennes qui sont révoltés par ce qu’ils voient."

Semaine 4 du 12/03 au 19/03 : "Les trois Khalil"

Aujourd’hui, pas de couvre-feu, on fête les 9 ans de Khalil. Son frère aîné s’appelait Khalil aussi, il a été tué à l’âge de 16 ans, lors de la première Intifada. Son frère et son cousin, nés après sa mort, portent son nom en son honneur. Honneur au martyr, honneur au mort,... honneur à la mort : pour beaucoup il n’y a plus qu’elle qui donne sens à la vie.

Semaine 5 du 20/03 au 26/03 : "Jénine", 1ère partie

Kenize Mourad se rend à Jénine, symbole de la résistance à l’occupation israélienne lors de l’invasion de 2002. Elle y rencontre étudiants et personnel de l’hôpital.

Semaine 6 du 27 /03 au 2 /04 : "Jénine" 2ème partie

Accompagnée par une jeune étudiante, la narratrice visite le camp de Jénine, puis retrouve le médecin-chef de l’hôpital, le Docteur Abu Khalil.

Semaine 7 du 3/04 au 9/04 : "Un petit garçon pas tout à fait comme les autres"

Comment la vie se joue aux check points israéliens : Mohammed a perdu ses jambes pour avoir dû attendre 4 jours avant d’être autorisé à entrer en Israél pour consulter un spécialiste.

PROCHAIN RDV

FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Trump peut remettre son "deal du siècle" dans sa culotte !

    Du fric... demandé aux pays arabes... pour améliorer la situation économique des Palestiniens, mais en échange du renoncement de ces derniers à leur indépendance et à tous leurs droits, la réponse est unanime : c’est NON !
    Ils peuvent toujours se réunir à Bahrein en ce moment, l’ensemble des Palestiniens, y compris l’Autorité Palestinienne et les hommes d’affaires palestiniens ont déjà rejeté le fameux plan, plein de mépris et de racisme, dont Jared Kushner a révélé l’essentiel du contenu.
    Sans le moindre (...)

  • La mention « colonie israélienne » obligatoire pour les aliments, selon l’avocat de la CJUE

    Selon l’avocat général de la Cour de Justice de l’Union européenne, dont l’avis est le plus souvent suivi en dernière instance par les juges, le consommateur doit être informé lorsqu’un produit alimentaire provient des colonies israéliennes.
    L’affaire remonte à 2016, quand le gouvernement français a publié un avis aux opérateurs économiques indiquant que les denrées alimentaires en provenance des territoires occupés par Israël devaient porter la mention « colonie israélienne » ou des termes équivalents. (...)

  • Appel à action : Non à une résolution par l’assemblée nationale condamnant la critique de l’état d’Israël !

    LE SAVIEZ VOUS ?
    Le député Sylvain Maillard, président du groupe d’études sur l’antisémitisme, a proposé à d’autres députés de voter une résolution visant à assimiler la critique légitime du régime israélien à de l’antisémitisme.
    Contactez vos députés pour leur demander de s’opposer à cet amalgame honteux !
    ECRIVEZ A VOS DEPUTES dont l’adresse est ici :
    http://www2.assemblee-nationale.fr/qui
    Le texte de cette résolution est consultable ici : Proposition de résolution définition IHRA (mai 2019).
    Il est (...)